Est-ce qu’un panneau à fusibles est sécuritaire?

Panneau à fusibles

Alors là, il faut clarifier ce sujet. Comparer le panneau à fusibles vs le panneau à disjoncteurs. Beaucoup de gens pensent à tort que les panneaux à fusibles sont désuets et qu’ils sont dangereux. Lorsqu’il est bien installé, le panneau à fusibles est très sécuritaire. Le fonctionnement d’un fusible est très différent de celui d’un disjoncteur. Un maître électricien pourra vous guider sur le remplacement de votre panneau, si c’est nécessaire.

Fonctionnement d’un fusible

Il y a beaucoup de différents types de fusibles mais ceux-ci ont principalement le même fonctionnement. Ce qui va varier, c’est le délai avec lequel le fusible va couper le circuit. Le courant électrique passe dans la fusible et la traverse entièrement. Lorsque ce courant dépasse l’ampérage admissible maximal pour ce fusible, la partie conductrice fond et ouvre (ouvrir un circuit signifie fermer le courant) ainsi le circuit électrique.

Désavantages du fusible

Le principal désavantage du fusible est que celui-ci ne peut pas se réarmer tel un disjoncteur. Il est donc peu commode lorsqu’un fusible brûle! Si nous n’en avons pas à la maison il faut se déplacer en quincaillerie pour en acheter. Le deuxième plus grand désavantage se situe au niveau de la capacité des fusibles. C’est ce point qui pousse les assurances à interdire l’utilisation de panneaux à fusibles et qui rend ces panneaux dangereux…

Là où c’est dangereux…

Les gens ne le savent pas mais le fusible ou le disjoncteur sont présents pour protéger le câblage, l’appareillage et l’être humain. Le problème avec les fusibles bouchons, c’est qu’ils sont tous de la même grosseur et qu’ils sont faciles à remplacer. Le réflexe naturel des gens lorsqu’un fusible saute continuellement est d’en installer un avec une plus grande capacité. La fusible de 15 ampères n’arrête pas de sauter et c’est mal commode! On va en mettre une 20 ampères. Ah, merde! Ça saute encore, on va installer une 30 ampères! En effet, le fusible ne grille plus. Cependant, toute l’installation électrique est en surchauffe: le câblage, les prises et toutes les composantes. C’est là que le pire peut survenir.

Fonctionnement d’un disjoncteur

Le disjoncteur le plus utilisé est le magnéto-thermique. Le disjoncteur a principalement 2 fonctions:

  1. Protéger une surcharge (ampérage trop élevé dans le circuit)
  2. Protéger un court-circuit (contact entre des lignes et des neutres et/ou mises-à-la-terre)

Le fonctionnement du fusible est relativement complexe à expliquer et je n’embarquerai pas dans le vif du sujet. Il faut savoir également que certains disjoncteurs ne sont PAS sécuritaires à cause de leurs défauts de fabrication. Un maître électricien pourra vous guider sur les disjoncteurs qui sont à éviter/remplacer et ceux qui sont fiables.

 

Vue éclatée d'un disjoncteur magnéto-thermique
Vue éclatée d’un disjoncteur magnéto-thermique

Nous avons parlé des 2 fonctions principales du disjoncteur. La première fonction est de protéger la surcharge, l’utilisation excessive et au dessus de l’ampérage disponible sur un circuit électrique. C’est la protection thermique du disjoncteur. C’est la chaleur continue qui déclenche ce système. C’est pourquoi cela peut prendre plusieurs secondes avant que le disjoncteur ne se déclenche. Lorsque le courant excessif traverse le bilame (#5 sur la photo), celui-ci se déforme graduellement jusqu’à ce qu’il déclenche mécaniquement le contact (#3 sur la photo). C’est pourquoi parfois certains disjoncteurs ne peuvent pas se réarmer immédiatement après la surcharge. Il faut attendre que le bilame refroidisse.

La deuxième fonction est de protéger le court-circuit. Le court-circuit provoque une augmentation incroyablement élevée de l’ampérage dans le circuit (plusieurs milliers d’ampères). La protection thermique expliquée ci-dessus serait trop lente à réagir et les installations électriques pourraient être endommagées avec cette technique. C’est la protection magnétique du disjoncteur qui limite les courts-circuits. Le courant à très forte intensité passe dans une bobine (#7 sur la photo). Cette bobine créer un champ magnétique qui vient faire déplacer une tige qui fait déclencher le disjoncteur. C’est sensiblement le même fonctionnement qu’un carillon de maison.

Conclusion

La plupart du temps, remplacer un panneau à fusibles pour des disjoncteurs vous fera économiser sur votre facture d’assurances. Le panneau à disjoncteurs est facile à ré-armer si un problème survient. Les nouveaux besoins en électricité seront plus faciles à combler si vous avez un panneau à disjoncteurs. Les disjoncteurs se retrouvent partout sur le marché tandis que les fusibles sont plus difficiles à trouver. Le panneau à disjoncteurs vous offre plus de flexibilité au niveau du nombre de circuits.

Les avantages du panneau à disjoncteurs

  1. Économies sur la facture d’assurances
  2. Facilité de réarmer les circuits
  3. Facilité pour l’ajout de nouveaux circuits ou des modifications électriques
  4. Prix peu élevés
  5. Disponibilité élevée sur le marché
  6. Flexibilité au niveau du nombre de circuits
  7. Aucun risque d’erreur sur la capacité d’un fusible

Donc pour conclure, les fusibles SONT sécuritaires. Cependant, dans une résidence, le panneau à disjoncteurs est fortement recommandé dû à ses nombreux avantages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.